Les lentilles de contact ont l’avantage d’être à la fois discrète tout en apportant une excellente correction visuelle. De plus, elles existent sous des formats variés réduisant à néant toutes formes d’inconfort une fois sur les yeux. Cependant, certains modèles sont insupportables et entraînent des picotements ou des sensations de brûlures. Que faire si vous ressentez ces problèmes avec vos lentilles ? Comment éviter ces désagréments ?

Quels sont les symptômes d’une intolérance aux lentilles de contact ?

Si vous mettez des lentilles de contact pour la première fois, vous ressentez automatiquement une sensation d’inconfort. Cette réaction est inévitable eu égard à la sensibilité et à la fragilité de l’œil.  Seulement, il convient d’y apporter quelques explications distinguant l’inconfort, l’allergie ou l’infection pour préserver la santé des yeux.

Les complications liées à une infection se manifestent souvent en ulcères, voire même un abcès de cornée. Ces problèmes nécessitent la consultation d’un ophtalmologue en toute urgence. En effet, les produits d’entretien non fiables occasionnent des inflammations aigües et douloureuses pour les yeux. Ce risque peut être écarté avec les lentilles Premio de qualité supérieure assorties avec des produits d’entretien respectant les normes.

Les rougeurs ou l’apparition anormale des vaisseaux dans la cornée sont dû à un manque d’oxygène. Les sécheresses ou les intolérances par contre, sont les symptômes d’une allergie.

Quels sont les origines de ces problèmes et comment y remédier ?

Les allergies surviennent souvent au port de verres de contact mensuel ou annuel. Dans ce cas, il convient de les remplacer par les lentilles de contact bi-mensuelles ou journalières. Ces types de verre évitent le plus possible les infections oculaires. Sinon, il est préférable de les accompagner par un traitement antiallergique. Si votre œil devient rouge, le mieux est de retirer vos verres de contact et de se faire consulter par un ophtalmologiste.

La sécheresse de l’œil peut être occasionné par les lentilles ou par l’état de santé en général de l’individu. Votre ophtalmologue vous prescrira des solutions respectant les normes sanitaires pour entretenir vos lentilles. Soit il vous conseillera de remplacer vos correcteurs visuels par des lentilles Premio par exemple.

Il est à noter que si l’un de vos cils ou une poussière s’interfère entre les verres de contact et la cornée entraîne une irritation. Contrairement aux lunettes, le port de lentilles de contact nécessite une attention particulière. Cela vous évitera de les mettre à l’envers, de les plier ou de ne pas vous apercevoir qu’elles sont déchirées.

Existe-t-il des conseils supplémentaires pour mieux porter les lentilles ?

  • En cas de gêne liés aux lentilles pour les yeux, pensez d’abord à les retirer. Puis, assurez-vous qu’elles ne soient pas posées à l’envers ou présente une déchirure.
  • A part les sources d’inconfort citées auparavant, il est aussi à rappeler que la consommation de certains médicaments accentue également ces effets. En effet, les anti-acnéiques, anti H1 ou les corticoïdes entraînent souvent des allergies. Si vous souffrez de certaines pathologies comme le diabète par exemple, prenez conseils auprès de votre ophtalmologue pour éviter des complications.
  • Il est indispensable de nettoyer régulièrement vos lentilles Premio ou n’importe lesquelles autres marques haut de gamme. Pour ce faire, utilisez une solution hydratante tout en suivant les consignes d’utilisation et d’entretien auprès du fabriquant. Pour le nettoyage de vos lentilles, vous avez le choix entre utiliser une solution d’entretien ou une goutte de sérum physiologique.
  • Le respect de ses consignes d’hygiène est primordial car de nombreux cas d’infections sont recensés dans les centres de soins.
  • Toutefois, il est nécessaire de renouveler ses lentilles au moins deux fois par mois ou d’effectuer un suivi régulier auprès de son ophtalmologue. Quoi qu’il en soit, les lentilles Premio en version jetables sont les plus conseillés car celles-ci permettent un usage journalier.