Idéales pour des déplacements urbains, les patinettes électriques sont des moyens de transport qui sont rapides et pratiques. Afin de préserver l’environnement et de faire des économies, les citadins commencent à adopter ces trottinettes électriques. Également un accessoire à la mode, ces petits moyens de transport ne cessent de se développer chaque année. De ce fait, qu’est-ce qu’il faut savoir sur ces engins motorisés ?

 

Qu’est-ce qu’une trottinette électrique ?

 

Avec l’évolution du temps, une trottinette a subi quelques modifications pour devenir une trottinette électrique. Au début, les patinettes étaient des jouets destinés aux enfants. Composé d’un guidon, d’une planche et de deux ou trois roues, ce sont des moyens de transport qui sont devenus révolutionnaires depuis quelques années. En effet, grâce à la motorisation de ce petit véhicule, il est devenu un instrument pour des déplacements personnels.

 

Répandu vers les années 2010, il fut très apprécié par les hommes d’affaires et les adultes. En général, ces patinettes électriques sont équipées d’un moteur qui est rechargeable. Combinant confort et robustesse, certaines trottinettes de nouvelle génération sont dotées d’une batterie très puissante.

 

Trottinette électrique, état des lieux de la trottinette dans nos villes

 

Actuellement, on peut dire que l’utilisation d’une trottinette électrique est appréciée par de nombreux Français. Aperçues dans de nombreuses villes telles que Paris ou Lille, elles sont parfaites pour de petites courses. Toutefois, pour empêcher les accidents ou les débordements de ces patinettes, il est nécessaire de définir certaines régulations.

 

Grâce à la popularité de ces petits véhicules autonomes, on peut apercevoir de plus en plus de sociétés qui proposent la location ou la vente des trottinettes électriques. Afin d’empêcher l’anarchie dans la circulation, il existe des règles qui sont applicables sur ces engins de déplacement personnel motorisé (EDPM). Pour une question de sécurité, le port d’un casque est très recommandé lors de la circulation en ville.

 

Les avantages d’une patinette électrique

 

Les avantages d’une patinette électrique sont nombreux, notamment sa mobilité et sa praticité. Étant pliable, cette caractéristique fait de cet accessoire un équipement très utile. De ce fait, on peut facilement l’emmener n’importe où, de la maison jusqu’au lieu de travail par exemple. Un autre atout d’une patinette électrique est sa rapidité. En effet, fini l’attente des transports en commun, car ce véhicule arrive à réaliser plus de 60 kilomètres.

 

Pour certains modèles de trottinettes électriques, elles disposent d’un gyrophare et d’un feu de stop pour une utilisation en agglomération. Également économique, ce moyen de transport est conseillé pour réduire la consommation de carburant en évitant d’utiliser une voiture. À la fois des outils de loisir et des moyens de déplacement pratique, elles ont un système de vitesse et de freinage automatique. À l’inverse d’un vélo électrique, elles sont largement plus légères malgré l’équipement d’un moteur. D’autres véhicules tels que la trottinette électrique Ninebot Max ont la propriété d’être étanche.

 

Que dit la loi sur ces moyens de transport ?

 

Récemment promulguer, une loi est mise à disposition des moyens de transport tels que les gyropodes, les vélos électriques ou les trottinettes électriques. Classée parmi les EDPM, une patinette à moteur doit suivre certains règlements imposés. En premier lieu, pour pouvoir conduire un engin de déplacement personnel, l’usager est obligé d’avoir au moins 12 ans. De plus, il est interdit de monter à deux sur ce genre de transport. Afin de circuler dans la ville, la trottinette électrique doit s’adapter sur les pistes cyclables, sinon la chaussée. De ce fait, emprunter le trottoir est maintenant interdit pour EDPM.

 

Pour des déplacements en dehors de l’agglomération, ces engins ont la possibilité de rouler jusqu’à 80 km/h au maximum. Néanmoins, avoir une assurance est indispensable pour prévenir contre les risques d’incidents.