Vous savez parfaitement qu’il existe plusieurs risques associés à l’utilisation d’un véhicule comme l’accident, le vandalisme, la brise de vitre, etc. C’est pour cette raison qu’il est si important de souscrire à une assurance véhicule pour être assuré à tout moment. Cependant, il est tout à fait possible que vous ne soyez pas satisfait de la prestation de l’assureur et vous avez décidé de résilier le contrat. A part cela, il existe aussi plusieurs raisons qui vous poussent à passer à la résiliation. Mais l’assureur a également le droit de mettre à terme le contrat. 

Quels sont les motifs pour mettre fin à une assurance véhicule ?

Pour pouvoir rouler en toute sérénité avec votre voiture, moto ou scooter, il est vraiment nécessaire de les assurer au minimum à une responsabilité civile ou assurance au tiers. Mais à un certain moment, il peut arriver que vous avez décidé de procéder à l’assurance moto résiliés ou autres véhicules. Cependant, chaque partie a le droit de mettre fin à un tel contrat que ce soit l’assureur ou l’assuré, mais avec un motif bien précis. 

En tant qu’assuré, vous pouvez procéder à la résiliation du contrat suite à la perte du véhicule (s’il est volé, détruit ou incendié et que ces cas ne sont pas prévus dans le contrat d’assurance auto), suite à sa vente, ou suite à une évolution de votre situation comme la retraite, le déménagement, etc. 

En cas de diminution de risque en cours du contrat, vous pouvez bénéficier d’une diminution de la prime d’assurance par l’assureur. Si l’assureur refuse cette réduction de tarif, vous avez le droit d’exiger la résiliation. 

Mais à part ces motifs, vous avez totalement le droit de résilier votre assurance véhicule même sans motif et à n’importe quel moment après un an d’engagement.  

Comme il est déjà dit précédemment, l’assureur a aussi le droit de mettre fin au contrat à cause du non-paiement de la prime,  ou d’une aggravation du risque. Il peut le résilier aussi suite à un sinistre dans lequel l’assuré est en état d’ivresse ou a commis une infraction au code de la route au moment du sinistre. 

Comment procéder à une résiliation d’une assurance auto ?

Les procédures à suivre dans la résiliation du contrat d’assurance auto n’ont rien de plus compliqué. Cela dépend du motif de la résiliation. Il existe plusieurs manières d’y procéder. Renseignez-vous auprès de votre assureur pour en savoir plus sur les démarches à suivre pour mettre à terme votre contrat. 

Pour la résiliation après la première année d’engagement par exemple, il vous suffit d’informer par un simple courrier votre ancien assureur et c’est votre nouvel assureur qui effectue la résiliation à votre place. 

En cas de vente, vous devez prévenir votre assureur en lui envoyant un courrier recommandé en indiquant la date de la vente du véhicule et d’une copie du certificat de cession. Et en cas de la perte du véhicule, il vous suffit de prévenir l’assureur et le contrat met à fin dans les 10 jours suivant la réception du courrier.